Exercice difficile

On connaît Tiken Jah Fakoly pour son engagement à dénoncer les ‘douteuses’ politiques africaines.
Le voilà qui s’attaque à une autre douleur.

Sur son album ‘l’africain’, il se livre à un difficile exercice. Celui de dénoncer le fléau de l’excision.
Le texte est dur, cru et insoutenable.
La vidéo est superbe et laisse entrevoir une lueur d’espoir.

Espérons qu’elle fasse changer les choses, les gens, les mentalités et les coutumes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page