Musique

Laissez-les grandir ici

Ca tombe un peu comme ça, dans la campagne présidentielle.
Après les SDF du Canal St Martin, le Power 8 d’Airbus, les poulets, vaches et cochons du salon de l’agriculture et les prises de position vis à vis des banlieues, les candidats risquent fort de devoir avancer sur le terrain glissant des expulsions.
RESF s’invite dans la campagne avec une pétition et un court métrage qui sera diffusé dans les salles obscures (MK2).
Je me souviens avoir vu cette longue file d’attente à l’entrée de la préfecture des Hauts de Seine.
Je me souviens aussi des appels à la désobéissance lancés par les uns et les autres, Cachan et son gymnase mais aussi des contrôles de papier à proximité des soupes populaires.
Quotas d’heures, quotas agricoles et désormais quotas d’expulsions. A vouloir tout quantifier, tout contrôler, la France oublie son passé et la double détresse humaine qui accompagne les expulsions.

Quand un enfant va à l’école de la République, doit-il avoir peur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page