Musique

Nneka, Victim of truth

Nneka
Le souvenir de la chanteuse Ayo est encore très frais.
Pourtant il pourrait être très rapidement effacé par une toute frêle personne répondant un doux nom de Nneka.
Le « Victim of truth » de Nneka est loin, à des années lumière du Joyfull de Ayo.
L’ambiance bohème du second est à l’opposé des sonorités soul du premier.
Pourtant il serait trop singulier de vouloir résumer Nneka à une nouvelle venue dans le domaine de la soul. Sa voix haut perchée sur le titre reggae « Africans » retombe pour se faire suave sur le titre « Stand strong ».
Nneka se joue des mélodies et des styles comme le fait Leela James sur son album « A Change is gonna come ».
Cataloguer cet album serait une vulgaire erreur.
Nneka s’applique à donner vie à ce premier album. Elle y parvient en prêtant sa voix à une large variétés de rythmes musicaux. Reggae, soul, hip hop…
La pluralité de cette perle en fait un album riche même si la voix de Nneka n’est pas des plus belles.

5 commentaires

  1. Sa voix n’est pas des plus belles ?Quelle importance ca voit n’est certainement pas moche, elle a son univers, inutile de la comparer.

  2. moi j’adore Ayo je sais comment s’exprimer mais c’est la plus belle des chanteuses en voyant sa voix,ses cheuveux,sa facon de s’habiller et les paroles de ses chansons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page